Lien 168 : L’amour de Dieu, « force vivifiante absolue »

Trente-quatre pèlerins de notre paroisse ont vécu un beau pèlerinage à Rome. Ce fut un temps de grâces pour chacun ! Grâce de marcher ensemble sur les pas des premiers témoins de la foi, Pierre et Paul, et les premiers martyrs ; grâce de se ressourcer dans ce lieu de diversité, d’universalité et de communion autour de notre pape François : nous avons pu côtoyer des pèlerins venus du monde entier, au moment où les mouvements charismatiques fêtaient leur jubilé ; grâce de partager ces moments forts avec des paroissiens de notre communauté d’origines diverses, français, portugais, béninois … ; grâce des rencontres ; grâce parfois aussi de l’imprévu !

Lors de la messe de la Pentecôte, le pape nous a invité à demander la grâce de l’unité dans nos communautés et au-delà : « Demandez la grâce d’accueillir son unité, un regard qui embrasse et aime, au-delà des préférences personnelles, son Église, notre Église ; de prendre en charge l’unité de tous, de mettre fin aux bavardages qui sèment la division et aux envies qui empoisonnent, car être des hommes et des femmes d’Église signifie être des hommes et des femmes de communion ; demandez également un cœur qui sente l’Église notre mère et notre maison : la maison accueillante et ouverte, où on partage la joie multiforme de l’Esprit Saint ». C’est ainsi
que la paroisse pourra être un reflet de l’amour de Dieu pour tous.

N’oublions pas non plus les grâces reçues par les 12.000 collégiens rassemblés à Jambville, pour la Pentecôte et qui ont pu recevoir en grand nombre, dans ce temps festif et priant, la force du pardon...

En ce dimanche où nous fêtons la Trinité, demandons à vivre très concrètement de cet amour, de cette communion qui est en Dieu : « Le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont un parce qu’ils sont amour et l’amour est la force vivifiante absolue » (Benoît XVI).

Nous aurons la grâce de nous rassembler dimanche prochain à l’occasion de notre kermesse pour le jubilé des 45 ans d’ordination du Père Denis ; nous partagerons avec lui et en Église la joie de cette belle étape !

Père Etienne Maroteaux